FISHER & CO : SPÉCIAL NEUF MOIS


six-feet-under-tote-bag

 

Dears, maintenant que vous savez tout du concours « neuf mois + solstice d’hiver », j’avais envie de vous parler des références brodées sur ce sac spécial Six Feet Under et je dois dire que j’ai un peu perdu le sens de la mesure.

J’aime énormément cette série, je l’ai déjà regardée de nombreuses fois — cela a même commencé avec la première diffusion à la télévision française et les terribles voix qui allaient avec — et je pleure toujours à la fin malgré les étranges cheveux de Hobbit façon Peter Jackson dont tous les personnages semblent affublés en vieillissant. Ce dernier point s’avère assez salutaire puisqu’il apporte un peu de rire au milieu des larmes.
Dans le domaine des larmes, on peut dire que je suis une personne généreuse et expérimentée. J’en ai données pas mal à la famille Fisher et je n’ai pas attendu le dernier épisode pour cela. Ceci étant dit, je défie quiconque de ne pas pleurer devant ce dernier épisode ou de ne pas être au moins ému.

En raison de mon amour pour cette série et pour bon nombre de ses personnages, le choix des scènes à représenter n’a donc pas été facile et je n’ai fait que peu de coupes dans ma sélection initiale.
Voici donc Dears, les références que je ne pouvais pas ne pas broder :

 

les-obseques-du-pere-noel-six-feet-under

#1
Les obsèques du Père Noël (It’s the most wonderful time of the year)
(saison 2, épisode 8)

L’épisode débute dans la maison des Johnson, Jesse vient juste de s’asseoir devant un match de football, en caleçon, une bière à la main, quand Marilyn, son épouse, lui dit en entrant dans le salon qu’il va être en retard au boulot. Une fois son costume de Père Noël passé et après avoir échangé quelques blagues et un baiser avec Marilyn, Jesse se met en route pour son job saisonnier. Il suffit de ses quelques minutes, pour comprendre qu’ils forment un couple complice et tendre.
En chemin, Jesse croise un groupe d’enfants assis à un arrêt de bus. Il quitte la route des yeux un instant pour répondre à leur bonjour et leur adresser un jovial « Ho ho ho » juste avant de percuter un camion au carrefour.
Son casque de moto roule aux pieds des enfants.
Ceci est l’histoire de la mort de Jesse Ray Johnson.

 

#2
Le Plan (The Plan)
(saison 2, épisode 3)

Robbie et Ruth participent au Plan, un séminaire de développement personnel qui promet « d’apprendre à devenir l’architecte de sa propre vie » et « de reconstruire les fondations de sa maison ». Tout un programme !
Lorsqu’Alma qui conduit le séminaire, demande à Ruth de lui expliquer « où sa maison a besoin d’être réparée » Robbie l’encourage à être totalement sincère avec un « Ne baratine pas la dame, mon chou ».

Naturellement, le premier réflexe de Ruth est de répondre qu’elle a « une maison très agréable, des enfants très agréables, un travail très agréable et un compagnon très agréable » mais lorsqu’Alma se fait plus insistante voici la second réponse que lui fait Ruth :
« Très bien, alors allons-y. J’emmerde tout ça. Je vous emmerde, je vous emmerde tous, vous, votre apitoiement et vos pleurnicheries qui dégoulinent de complaisance et j’emmerde vos parents à la con. J’emmerde mes parents à la con tant qu’on y est. J’emmerde mon égoïste de soeur, sa bohème et son putain de bonheur. J’emmerde ma grand-mère cul-de-jatte. J’emmerde mon défunt mari et mes pourritures de gosses avec leurs sales petits secrets. Et je t’emmerde Robbie pour m’avoir traîné dans ce terrible endroit et pour m’avoir empêché de manger un snickers. »

 

 

le-plan-six-feet-under-nathaniel-et-isabel

#3
À livre ouvert (An open book)
(saison 1, épisode 5)

C’est à l’occasion d’un dîner chez les Chenowith que l’on attend parler de Nathaniel et Isabel pour la première fois. Nate arrive chez les parents de Brenda, pensant l’y retrouver mais au lieu de cela, il passe la soirée à être analysé par ces derniers, psychiatres de métier — Margaret lui explique que c’est sa fille qui a choisi de ne pas venir alors que Brenda lui dira plus tard qu’elle n’était pas invitée mais n’a pas voulu le lui dire pour qu’il accepte tout de même l’invitation et pour ainsi en avoir fini avec les présentations.
Quoiqu’il en soit, Nate passe une soirée instructive bien qu’inconfortable avec Margaret et Bernard. Il apprend l’existence de Charlotte Light and Dark, l’étude psychologique d’une enfant « brillante à faire peur » – Brenda – écrite par le Dr Gareth Feinberg, ami des Chenowith.
Il découvre également un livre extrêmement important pour Brenda et Billy, Nathaniel et Isabel.
Nathaniel et Isabel leur a été offert par leur père lorsqu’ils étaient enfants. Il s’agit des mésaventures d’un frère et d’une soeur qui s’échappent de l’orphelinat pour fuir une infirmière malveillante. Brenda avait l’habitude de lire cette histoire à son frère et leur identification aux personnages était très forte. Margaret décrit le livre comme un récit « d’accomplissement des désirs, typique de la littérature enfantine » et Bernard ajoute que « c’est plutôt sombre, les gens y meurent tout le temps. »
L’histoire, qui semble misérabiliste et malsaine, a toujours une place dans leur vie d’adulte puisque Brenda porte le prénom Nathaniel encré en bas du dos et Billy a sur son corps, au même emplacement le prénom Isabel.

 

Intimité (A private life)
(saison 1, épisode 12)

Depuis le début, Billy accepte difficilement la relation de Brenda et Nate, mais maintenant qu’il a cessé de prendre son traitement pour soigner ses troubles maniaco-dépressifs, la situation ne fait qu’empirer.
Au cours des dernières semaines, il a mis en scène sa propre mort dans un délire entre installation photographique et performance pour un unique spectateur, Nate — quel petit chanceux ce Nate ! — et il les a suivis, lui et Brenda, lors de leur weekend à Las Vegas, est entré par effraction dans leur chambre d’hôtel et les a photographiés endormis. Brenda décide qu’il est temps pour elle et son frère de prendre de la distance : ils ont chacun besoin de se concentrer sur leur propre vie et de s’interroger sur la nature de leur relation.
Dans l’esprit de Billy, le problème vient de Nathaniel et Isabel et il a trouvé la solution pour tout arranger :  il retire au cutter son tatouage et se rend chez sa soeur pour la délivrer du sien. En arrivant chez elle, Brenda trouve le carreau de la porte d’entrée brisé et son frère à l’intérieur, en pleine crise de délire, un cutter à la main et le dos en sang.
Elle arrive heureusement a le maîtriser, mais après ce nouvel épisode, elle prend la douloureuse décision de le faire interner.

 

Querelles et séparations (Everyone leaves)
(saison 3, épisode 10)

Brenda est revenue à Los Angeles pour dire adieu à son père. Après la mort de ce dernier et une brève cohabitation avec sa mère, elle emménage chez Billy en attendant de trouver un appartement.
Un soir, alors qu’ils sont devant un dessin-animé tiré de Nathaniel et Isabel, Billy s’énerve de l’édulcoration de l’adaptation alors que Brenda est d’avantage choquée par le caractère glauque de l’histoire.
Là où elle ne voit qu’un mauvais dessin-animé, il y a pour Billy une profonde résonance : c’est leur père qui leur a offert le livre, maintenant il est mort et Nathaniel et Isabel est tout ce qui leur reste de lui et de leur enfance.
Brenda enlace son frère pour le réconforter, mais au sein de la fratrie Chenowith, l’intimité est toujours accompagnée d’une étrange tension et l’ombre de l’inceste n’est jamais très loin. Cette fois-là ne fait pas exception, Billy essaie d’embrasser sa soeur, il lui dit qu’il est amoureux et qu’il ne peut pas lutter contre ses sentiments.
Brenda attrape ses clés de voiture et part précipitamment.
Vivre sous le même toit n’était finalement pas une si bonne idée.

 

#4
Un dernier hommage (The eye inside)
(saison 3, épisode 3)

Lors d’une après-midi shopping, Bettina fait essayer à Ruth plusieurs tenues. Si elle n’arrive pas à lui faire acheter quoique ce soit puisque « rien n’est parfait ce qui permet de se tenir à son budget », elle l’initie en revanche avec succès au vol à l’étalage. Le rouge à lèvres Flirt est le butin de Ruth.
Ces deux-là sont si formidables, je les aime tant !

 

le-pied-six-feet-under-broderie

#5
Le pied (The foot)
(saison 1, épisode 3)

Le petit ami de Claire, Gabe, aime qu’on lui suce les orteils et il semble qu’il aime également en parler autour de lui. Un jour à la sortie des cours, Claire a la désagréable surprise de retrouver sa voiture couverte de tags à cause des indiscrétions de Gabe au sujet de sa performance.
Elle avait déjà tendance à considérer ses pairs comme des abrutis et ces réactions ne font que la conforter dans son idée.

Un matin, elle descend dans la salle d’embaumement pour parler à Nate — nous sommes au début de la série et Nate démarre tout juste son travail au sein de l’entreprise familiale; avant la mort de son père, il travaillait dans une coopérative alimentaire à Seattle.
Nate est donc en train de transférer le corps de Thomas Alfredo Romano sur la table d’embaumement lorsque les différentes parties du cadavre commencent à glisser du sac mortuaire entrouvert.
Thomas Alfredo Romano a été victime d’un accident du travail. Il nettoyait la cuve d’un mixer de pâte industriel lorsque son collègue, effrayé par une blatte, a perdu l’équilibre et accidentellement enclenché le bouton marche/arrêt de la machine, actionnant ainsi les lames dans la cuve.

Sur le moment, on ne voit pas Claire prendre le pied de Thomas Romano.
Quelques scènes plus tard, Federico ne le trouvant pas, commence à le chercher avec Nate et David. Ruth qui n’a pas idée du sujet de leur recherche, leur suggère de regarder sous le lit, c’est toujours là que les choses se trouvent. Eh bien, pas cette fois. Cette fois, c’est dans le casier de Gabe qu’il va falloir chercher.

Après avoir répondu au coup de fil du lycée de Claire, Federico téléphone à David pour l’informer de la situation : Claire est introuvable, une plainte a été déposée au commissariat, Gabe s’est quant à lui débarrassé du pied et nie toute l’histoire.
À ce moment-là, David est chez Keith — son petit ami qu’à ce stade de la série, il présente comme son partenaire de squash — et Keith propose son aide : il est flic, c’est ce qu’il fait pour gagner sa vie. « Tu trouves des pieds ? » lui répond David.
Alors que la veillée de Thomas Alfredo Romano a lieu, Claire et Keith sont dehors à la recherche du pied et Keith demande machinalement : « Décris-le moi à nouveau…  » Claire répond : « C’est un pied. » Un pied qui sera trouvé par un chien à la fin de l’épisode.

 

six-feet-under-ruth-bettina-sarah

#6
On ne sait jamais (You never know)
(saison 3, épisode 2)

Ruth et Bettina aident Sarah à soigner son addiction à la Vicodine. Elles ont déjà trouvé plusieurs de ses planques lorsque cette dernière tente de les berner avec une envie un peu trop urgente d’épicer le déjeuner qu’elle n’a jusqu’alors pas voulu toucher. Bien évidemment, Bettina force Sarah à rester au lit et à lui révéler où se trouve la Vicodine et Sarah se débat et l’insulte copieusement. Bettina décide alors de l’attacher à son lit pour qu’elle et Ruth puissent sortir prendre l’air.
Alors qu’elles sont sur le pas de la porte, Sarah, en nage, en colère et en manque leur lance un magnifique « J’espère que les coyotes vous boufferont ».

 

the-grim-reaper-six-feet-under

#7
Le tour de ronde (Grinding the corn)
(saison 4, épisode 9)

Nate fait le deuil de Lisa et traverse une période de grande culpabilité à cause des sentiments ambivalents qu’il éprouvait pour elle et pour leur mariage.
Dans un de ses nombreux cauchemars, Lisa revient pour emmener avec elle quelque chose de très personnel car « être seule pour l’éternité, craint comme on n’a pas idée » et elle a décidé que ce serait leur fille Maya.
La scène se déroule dans la salle d’embaumement de la maison des Fisher et bientôt Ruth, Claire, David et Brenda les rejoignent, valise à la main. Alors que David dit à son frère : « Nate, tu sais ce que Papa avait l’habitude de dire, on doit tous y aller à un moment ou à un autre » Nathaniel Sr fait son entrée en tant que l’Homme de la Mort ce qui semble quelque peu le décevoir puisqu’il « voulait être la Grande Faucheuse mais que les gars de chez Marvel ont déjà les droits dessus. »
Quoiqu’il en soit, il est bel et bien là pour tous les emmener et Nate tente de lui échapper. Sa fuite le conduit au banquet de son mariage où son corps est servi en plat de résistance. Lisa, Nathaniel Sr et Yippie — le chien de Nate lorsqu’il était enfant — l’attendent pour entamer le festin.

 

I-m-a-lonely-little-petunia-six-feet-under-lisa

#8
Une photo bouleversante (The dare)
(saison 4, épisode 7)

David, Nate, Maya, Claire et une de ses amies, Anita, sont assis à la table du petit-déjeuner. Nate chante à sa fille une comptine que Ruth leur chantait lorsqu’ils étaient enfants et Anita qui ne connaît pas la chanson observe avec condescendance les enfants Fisher reprendre en choeur l’histoire du « petit pétunia tout seul dans le coin des oignons. »
Plus tard au cours d’un rêve, — oui, les rêves sont le théâtre de pas mal de choses dans la série — Lisa, vêtue d’un costume de pétunia, réveille Nate en lui jettant des oignons. Elle le presse de faire son deuil, d’arrêter de « coucher avec sa folle d’ex » et de démarrer une nouvelle relation.
La chanson accompagne également le générique de fin de cet épisode.

 

#9
La mort (Pilot)
(saison 1, épisode 1)

Le cocktail noix de coco est une référence au pilote de la série.
Nathaniel Sr assiste à ses propres funérailles. Il porte des sandales, un short, une chemise hawaïenne et un chapeau. Assis sur le toit du corbillard, il observe la cérémonie, une cigarette à la main et sirote un cocktail noix de coco décoré d’une petite ombrelle.
C’est la vision que Claire a de son père dans la mort. Il portera toujours ce costume de vacances lors de leurs rendez-vous.

 

corbeau-six-feet-under

six-feet-under-broderie

#10
L’arbre, les lys et le corbeau sont ceux du générique de la série.

Et bien évidemment, il était impossible de ne pas représenter le très beau corbillard couleur avocat que conduit Claire.
Il donne également sa forme à l’étiquette et à la petite broche faite main qui accompagnent ce sac.

voiture-claire-fisher-six-feet-under

 

Dears, maintenant, vous savez tout du Fisher & Co Special. Je vais simplement ajouter qu’il est proposé en trois versions : une première sélection des broderies que je viens de vous présenter, nommée The Grim Reaper, une seconde sélection, The Foot, et le modèle complet, The Grim Foot, présenté dans ce billet.
Vous trouverez les trois versions sur la Boutique et jusqu’au 31 décembre, vous pouvez tenter de remporter le Fisher & Co Special #1 sur la Boutique, sur Tumblr et également sur le tout nouveau compte Pinterest.
J’annoncerai le nom de l’heureuse gagnante ou de l’heureux gagnant le 1er janvier dans ce billet.

Bonne chance !

 

six-feet-under-special-concours

 

 


CELA POURRAIT VOUS INTÉRESSER

# , , , ,