SWEET WORDS, BRODÉS AVEC LA PLUME D’UNE COLOMBE


senateur-clay-davis-citation-sur-ecoute-hbo

Les couleurs de la série Sweet Words ont été choisies en fonction des personnages, de leurs habitudes ou d’éléments de la scène dont la citation est tirée :

⋅ Sarah O’Connor porte souvent des vêtements lavande; le vestiaire de Ruth Fisher est principalement composé de kaki, de beige et de marron, du moins au début de la série; quant à Robbie, son métier de fleuriste et son caractère m’ont orienté vers un vert tendre et lumineux;

⋅ Al Swearengen vit dans un camp où les nuances de brun sont partout, de la terre au bois des maisons, en passant par la poussière de la rue principale et le whisky consommé chaque jour;

⋅ le Sénateur Clay Davis est un homme colérique, j’ai donc brodé son mot favori en rouge brique; Bunk a toujours un cigare à la main et lui et McNulty apprécient le whisky, j’ai trouvé qu’une teinte de tabac clair était une couleur qui leur convenait bien;

⋅ l’une des valises dans le coffre de la voiture de Josette est à carreaux bleu marine et vert sapin;

⋅ enfin, les tons corail des citations du Capitaine Zissou sont une allusion à l’amour tristement célèbre du Commandant Cousteau pour la dynamite dans son approche très personnelle de l’océanographie.

Et maintenant Dears, place aux Sweet Words :

 

SIX FEET UNDER

six-pieds-sous-terre-citation-sarah-ruth-bettina

SAISON 3, ÉPISODE 2 : ON NE SAIT JAMAIS (YOU NEVER KNOW)

Ruth et Bettina aident Sarah à soigner son addiction à la Vicodine. Elles ont déjà trouvé plusieurs de ses planques lorsque cette dernière tente de les berner avec une envie un peu trop urgente d’épicer le déjeuner qu’elle n’a jusqu’alors pas voulu toucher. Bien évidemment, Bettina force Sarah à rester au lit et à lui révéler où se trouve la Vicodine et Sarah se débat et l’insulte copieusement. Lorsque Bettina décide de l’attacher à son lit pour qu’elle et Ruth puissent sortir prendre l’air, Ruth qui jusque-là fusillait sa soeur du regard en silence, saute rapidement dans la bataille et promet à Sarah de lui casser le bras si elle continue de se débattre… Ah les merveilleux éclats de folie de Ruth Fisher…

Alors que Bettina et Ruth sortent de la chambre, Sarah, en nage, en colère et en manque leur lance un magnifique « J’espère que les coyotes vous boufferont ».

L’épisode se termine sous les étoiles; Bettina et Ruth sont allongées dans un hamac, un peu plus tôt elles ont pris un demi cachet de Vicodine chacune, une bouteille de vin blanc est posée dans l’herbe et pendant que Ruth dit « C’est si paisible ici » on entend Sarah continuer de crier qu’elle est en train de mourir, qu’elle les déteste et qu’elle veut les tuer. L’image s’estompe lentement par un fondu au noir et le générique est accompagné du thème de la série au piano, des râles de Sarah, du chant des grillons et de la conversation de Ruth et Bettina, un rien éméchées.
Nous venons d’assister à la naissance de ce très chouette duo.

 

ruth-fisher-le-plan-citation

SAISON 2, ÉPISODE 3 : LE PLAN (THE PLAN)

Robbie et Ruth participent au Plan, un séminaire de développement personnel qui promet « d’apprendre à devenir l’architecte de sa propre vie » et « de reconstruire les fondations de sa maison ». Tout un programme !

Lorsqu’Alma qui conduit le séminaire, demande à Ruth de lui expliquer « où sa maison a besoin d’être réparée » Robbie l’encourage à être totalement sincère avec un « Ne baratine pas la dame, mon chou ». Naturellement, le premier réflexe de Ruth est de répondre qu’elle a « une maison très agréable, des enfants très agréables, un travail très agréable et un compagnon très agréable » mais lorsqu’Alma insiste voici ce qui arrive et Dears, c’est l’une des meilleures scènes de la série :

ruth-fisher-le-plan-six-feet-under

 

« Très bien, alors allons-y. J’emmerde tout ça. Je vous emmerde, je vous emmerde tous, vous, votre apitoiement et vos pleurnicheries qui dégoulinent de complaisance et j’emmerde vos parents à la con. J’emmerde mes parents à la con tant qu’on y est. J’emmerde mon égoïste de soeur, sa bohème et son putain de bonheur. J’emmerde ma grand-mère cul-de-jatte. J’emmerde mon défunt mari et mes pourritures d’enfants avec leurs sales petits secrets. Et je t’emmerde Robbie pour m’avoir traîné dans ce terrible endroit et pour m’avoir empêché de manger un snickers. »

 

 

 


DEADWOOD

deadwood-al-swearengen-citation-brodee

SAISON 1, ÉPISODE 7 : LE RETOUR DE BULLOCK (BULLOCK RETURNS TO THE CAMP)

Cette fabuleuse phrase d’Al Swearengen est adressée à E. B Farnum. C’est l’un des nombreux exemples de la tendresse qui unit les deux hommes et c’est également un bel exemple du caractère d’Al.

Al et E.B discutent du sort d’Alma Garett et de l’avancement du plan pour voler la concession d’or dont elle a hérité à la mort de son époux — assassiné par Dan dans le même but — et E.B, comme à son habitude, prend des détours pour sous-entendre que son vieil ami l’utilise dans ce complot contre Alma. « Dis ce que tu as à dire ou prépare toi au putain de silence éternel » est l’invitation que lui fait Al à parler franchement.

 


THE WIRE

sur-ecoute-senateur-clay-davis-citation

Pas d’épisode précis pour cette citation-là puisqu’il s’agit de la signature du Sénateur Clay Davis, souvent imité mais jamais égalé.

 

sure-ecoute-scene-crime-mcnulty-bunk

SAISON 1, ÉPISODE 4 : HISTOIRE ANCIENNE (OLD CASES)

moreland-bunk-mcnulty-sur-ecouteMcNulty et Moreland examinent l’appartement où Dierdre Kresson a été tuée. Les policiers en charge au moment des faits n’y ont pas trouvé d’indices permettant de résoudre l’affaire. Alors qu’ils étudient la pièce et retracent peu à peu comment le meurtre a du se produire, Bunk et McNulty n’utilisent qu’un mot pour communiquer, offrant aux spectateurs et au concierge qui leur a ouvert une remarquable variation autour du mot fuck.

La scène dure presque cinq minutes, c’est l’une des plus célèbres de la série et probablement de toutes les scènes d’investigation de l’histoire des séries télévisées. Elle nous permet d’apprécier l’entente au sein de l’équipe McNulty / Moreland.

 

 


LA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE

la-vie-est-un-long-fleuve-tranquille-lettre-josette-louis

Cette citation est tirée de la lettre que Josette adresse à Louis.

Durant des années Josette a été infirmière à la clinique du Docteur Louis Mavial et durant des années ils ont entretenu une liaison. Louis a toujours promis de quitter sa femme pour Josette et Josette l’a toujours cru, jusqu’au jour où l’épouse de Louis meurt et que ce dernier dit à sa maîtresse, après les funérailles, qu’il ne pourra jamais la remplacer. Cette preuve supplémentaire de la vérité est la claque de trop pour Josette qui décide de se venger et de rendre public son secret : il y a douze ans, le soir de Noël elle a interverti deux nouveaux-nés. Alors que Louis commence à lire la lettre, nous voyons Josette charger ses affaires dans le coffre de sa voiture et quitter le ville sur ces mots :

« Mon pauvre Louis, ah tu ne pourras pas la remplacer ? Ton chagrin faisait peine à voir au cimetière. En effet, ce jour est à marquer d’une pierre blanche : non seulement tu as perdu ta chère épouse, mais aussi ton métier, ta renommée, ta vie et je vais t’écraser comme une merde. »

Elle évoque ensuite les humiliations et les mensonges, l’enfant qu’il n’a pas voulu qu’elle garde et les Noël passés seule, à pleurer sur la vie qu’il lui a toujours promise et jamais donnée. Elle lui rappelle un soir de Noël où il s’est comporté en salaud — du moins plus qu’à son habitude — douze ans plus tôt, le soir où, aveuglée par la rage, elle a échangé les bébés Groseille et Le Quesnoy.
Nous retrouvons Louis assis dans son salon, sidéré et qui ne semble capable que d’une chose, répéter lentement mais avec conviction : « La salope… Ooohhh la salope ».

 


LA VIE AQUATIQUE AVEC STEVE ZISSOU

citation-zissou-la-vie-aquatique

Après avoir navigué dans les eaux non protégées et avoir essuyé une attaque pirate durant laquelle l’un des pirates a été tué et un membre de l’équipage enlevé, l’Équipe Zissou lance un appel de détresse auquel répond Alistair Hennessey.
Alistair est un riche et brillant océanographe, autrefois marié à Eleanor, l’épouse de Zissou. Pour toutes ces raisons, Zissou le déteste — au début de leur mission pour retrouver le Requin jaguar, l’équipage du Belafonte cambriole d’ailleurs le laboratoire d’Hennessey.
L’Équipe est occupée à tourner une scène — les funérailles du pirate — pour son nouveau documentaire lorsque le bateau d’Hennessey arrive à hauteur du Belafonte. « Nom de dieu quel fils de pute, coupe. » est la réaction de Zissou lorsqu’il entend la sirène et lit le nom de son ennemi sur la coque du bateau venu les secourir.

 

steve-zissou-la-vie-aquatique

Le Capitaine Zissou demande à Vladimir, compositeur de l’équipage, de communiquer une mission d’exploration aux dauphins du Belafonte. Hélas les dauphins ne semblent pas très réceptifs ce qui a le don d’énerver Zissou : « Saloperies, j’en ai marre de ces dauphins. »

 

Et voilà Dears, vous savez tout de ces merveilleuses citations et moi, j’ai déjà envie de broder d’autres bons mots !

 

 


CELA POURRAIT VOUS INTÉRESSER

# , , , , , , ,