THE TRUTH IS OUT THERE : SPÉCIAL SIX MOIS


mulder-ou-es-tu

Continuons à rebours la nouvelle catégorie des Portraits de famille avec le tote bag X Files, The truth is out there Special, créé pour les six mois d’IIWADD ! et l’arrivée de l’été.

J’étais enfant lorsque la série a commencé à être diffusée en France et si certains des épisodes qui m’ont le plus marquée à l’époque ont un incontestable côté Ed Wood et ne me font plus vraiment peur aujourd’hui — je pense tout particulièrement aux Dents du lac (Quagmire – saison 3, épisode 22) — je continue en revanche à me tenir loin des grilles d’aération après avoir regardé un épisode avec Eugene Tooms et le caractère malsain de la Meute (Home – saison 4, épisode 2) mettant en scène la famille Peacock me fait toujours le même effet.
Contrairement à la terrible adaptation de Ça de Stephen King, diffusée en France à la même époque et à laquelle je dois également quelques cauchemars, je trouve qu’X Files n’a globalement pas mal vieilli et malgré la programmation souvent anarchique des épisodes et l’overdose de complots gigognes qui m’ont faite décrocher avant la fin de la série, je compte bien retrouver Mulder et Scully la semaine prochaine pour la nouvelle mini saison.

 

sac-x-files-special

 

#1

Ces silhouettes de Mulder et Scully sont présentes sur de nombreux posters et visuels de communication des débuts de la série. Alors que Mulder a souvent les mains dans les poches, Scully a elle quasiment toujours les bras croisés; ses poses et son personnage se détendront au fur à mesure des saisons.

 

#2

Parce qu’un portrait d’X Files sans OVNIs ne serait pas vraiment complet.

 

#3

« Mulder, où es-tu ? » est une des questions les plus fréquentes de Scully et je serais curieuse de savoir combien de fois elle la lui pose. Après une rapide recherche sur internet, aucun site un peu fou ne m’a donné de réponse et je dois dire que je suis un peu déçue, après tout, Deadwood a sa petite page pour le décompte des F-words comme on dit aux Amériques.

 

eugene-tooms-x-files

#4

Eugene Tooms est un personnage de la première saison qui a certainement donné des cauchemars à bon nombre de téléspectateurs des années 90, en âge ou non de regarder la série. Il apparaît pour la première fois dans l’épisode 3, Compressions (Squeeze) et revient dans l’épisode 21, Le retour de Tooms (Tooms).

Eugene Victor Tooms est un mutant et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas vraiment une existence enviable et qu’il ne fait pas bon croiser son chemin.
Tous les trente ans, Tooms sort de son hibernation pour une courte période et se met en chasse de cinq foies humains. Il lui arrive, à défaut de cette proie de choix, de se rabattre sur d’autres animaux, étant alors tour à tour chasseur ou charognard — il travaille d’ailleurs à la fourrière de la ville de Baltimore — mais, pour être en bonne santé et pouvoir retourner à trois nouvelles décennies d’hibernation, il lui faudra ingurgiter cinq foies humains, dévorés sur ses victimes encore vivantes. Je vous le disais, pas franchement enviable comme existence et plutôt la poisse de croiser son chemin.

En plus de son regard jaune bilieux, Tooms a la particularité d’étirer son corps et d’ainsi pouvoir se glisser dans les plus petits interstices, rendant non seulement sa capture et sa neutralisation impossibles mais faisant également de lui un prédateur tout puissant. Les canalisations et les conduits d’aération sont ses voies de prédilection.

 

 

I-want-to-believe-x-files

#5

« Je veux y croire », voilà ce que l’on peut lire dès les premières minutes du pilote de la série, sur une affiche dans le bureau-placard des affaires non classées occupé par Fox Mulder. Qu’ils soient l’expression d’une croyance en la vie extraterrestre, le surnaturel, l’au-delà ou un dieu, ces mots reviennent régulièrement dans les discussions entre Mulder et Scully.

 

l-homme-a-la-cigarette-x-files

#6

« La vérité est ailleurs » pourrait être le sous-titre d’X Files. La phrase clos le générique d’ouverture et à l’instar du « Je veux y croire » elle est un un peu la devise de Mulder.

 

#7

On ne présente plus vraiment l’homme à la cigarette. Membre du Département de la Défense et de son organisation secrète, le Syndicat, il est un personnage trouble et peu recommandable qui doit son surnom a son amour immodéré pour la cigarette. Il apparaît toujours à travers un nuage de fumée et on ne compte plus les plans de ses mains craquant une allumette, écrasant une cigarette au fond d’un cendrier — en laissant toujours le mégot à demi éteint — ou encore ceux de la fraise rougeoyante de sa cigarette dans l’ombre.
Le mystère qui l’entoure est partiellement levé au fil de la série; il faudra attendre la sixième saison pour connaître son identité et la suivante pour qu’un épisode soit consacré à son passé supposé et que ses liens avec Mulder soient révélés.

 

la-verite-est-ailleurs-x-files-broderie

Et voilà Dears, vous savez tout de ce sac spécial six mois. Le reste de la série The truth is out there est présentée dans ce billet et vous pouvez bien évidemment retrouver les tote bags X Files sur la Boutique.

 

 


CELA POURRAIT VOUS INTÉRESSER

# , , ,